Gilles Falisse naît à Mons, en Belgique.

Difficile de cacher son talent artistique depuis son enfance, son talent créatif se révèle à un âge précoce! Mais il n'a pas d'encouragements de la part des adultes. Son professeur d'art de l'école primaire lui a même donné un zéro sur sa création de dinosaure, car elle ne ressemblait pas à un animal réel.

Voici quelques premières créations de Gilles Falisse

  • 1969-1970: Les toutes premières sculptures de Gilles, il ne sais pas encore écrire son nom sans faute, Gilles sans S, Falisse avec deux L.
  • musée des sciences naturelles de Bruxelles, Dinosaure, Iguanodon
    A 10 ans, Gilles réalise des têtes de gorille avec la terre qu'il trouve dans le bois derrière chez lui. Il les vendra aux voisinages en faisant du porte à porte pour quelques francs.
  • 1976-77: Les créations continuent! En voici, quelques-unes qui n'ont pas disparues... Masque tête d'ours, son totem chez les scouts, (Lippu les pattes à la tâche)
  • 1979: Gilles restaure de A à Z, une vielle moto de la marque Sarolea, modèle oiseau bleu. La veste et le casque ont été retrouvés par lui en Ardèche dans des ruines.
  • Icare 80, parachute d'un drapeau anglais, James Bond
    1980: Gilles est inventeur, et il gagne le fameux concours ICARE 80 avec un parachute spécial, un drapeau anglais, de son invention, (matériaux: branches d'arbre de son jardin, des vis et tissus)
  • 1981: Gilles fait de la gravure en cours du soir à l'école Saint-Luc de Liège.

1982: Est à Londres pour un an, il travaille comme technicien électroménager dans l'affaire de son grand-père.

1983: Fait son service militaire.

1984-85: Il rencontre un ami qui est le technicien en chef de Claude Nougaro,il va l'accompagne en tournée, en se rendant utile, comme préposer au bar...en fréquent le fameux trio d'acier, Claude Nougaro, Maurice Vander, et Pierre Michelot. Il découvre un monde des Arts qui le fascine. Il en restera marquer à vie et cette expérience extraordinaire lui donnera sans doute les ailes qui lui permettront de renoncer à la carrière dans l'entreprise familiale quelques années plus tard pour une route beaucoup moins sûre financièrement mais tellement plus enrichissante...

1986-89: Travaille comme technicien dans l'entreprise familiale, il doit aller habiter à Tielt en Flandre. Après sa journée de travail, il fait des aquarelles, des sculptures, mais aussi des compositions chansons durant la nuit.

1989: A un accident de moto en été en Bretagne, il doit porter une minerve durant six mois, il ne retournera jamais au bureau, il envoie sa démission à son père. Il commence la réalisation de différentes véhicules en terre et béton. Et il peint tout le reste du temps et joue au piano et synthétiseur et enregistre en amateur des tas de cassettes.

sculpture-avion-terre-ou-beton-gilles-falisse sculpture-peinture-atelier-a-lepoque-gilles-falisse sculpture-peinture-cheval-noir-de-gilles-falisse-2 sculpture-peinture-femme-de-gilles-falisse- sculpture-peinture-femme-de-gilles-falisse-2 sculpture-peinture-femme-de-gilles-falisse sculpture-train-volant-terre-ou-beton-gilles-falisse-2 sculpture-train-volant-terre-ou-beton-gilles-falisse sculpture-voiture-2CV-terre-ou-beton-gilles-falisse-2 sculpture-voiture-2CV-terre-ou-beton-gilles-falisse-3 sculpture-voiture-2CV-terre-ou-beton-gilles-falisse sculpture-voiture-Cayenne-terre-ou-beton-gilles-falisse-2 sculpture-voiture-Cayenne-terre-ou-beton-gilles-falisse-3 sculpture-voiture-Cayenne-terre-ou-beton-gilles-falisse

 

À 25 ans il quitte l'entreprise familiale pour se lancer dans la création. Artiste autodidacte, il n'a cessé un instant dans sa carrière d'ouvrir les portes de l'originalité. Lorsque l'on regarde son parcours, Il est l'un des artistes plasticiens les plus influents de son époque. Voici, le condensé d'une carrière hors du commun.